Conseils important

L’ergonomie d’un site : des règles simples.

ergonomieD’abord une communication homogène. Toutes les pages devront avoir le même graphisme, thème de couleur, police et présentation.
Dès la page d’accueil, le visiteur doit immédiatement savoir de quoi il s’agit et ce qu’il pourra trouver dans le contenu.
La ligne de base de communication doit toujours être présente à l’écran (logo, adresse, téléphone, slogan etc).
Il doit y avoir le minimum de clics entre l’arrivée sur la page d’accueil et l’information recherchée (maximum 2 clics)
Le menu doit toujours être présent à l’écran afin de donner le maximum de liberté au visiteur.

 

 

Attention à la largeur du site internet :

largeurRien n’est plus désagréable que d’avoir des ascenseurs dans tous les sens, Les écrans d’ordinateurs sont passés de 14 à 19 pouces de moyenne depuis les débuts d’internet et les vieux sites paraissent tout petits maintenant.

Il faut donc rester dans une largeur moyenne
afin d’être vu confortablement de tous.

 

 

Attention aux technologies tel que le Flash et le Javascript :

googleIls rendent des services énormes mais doivent être utilisés à bon escient. Les sites entièrement développés en flash (full flash),  bien que souvent très originaux et animés sont pratiquement invisibles par les moteurs de recherche.
Les logiciels des moteurs de recherche ne suivent pas les liens des menus réalisés en java script.

Attention aux polices employées :

Elles doivent être installées sur la machine du visiteur : Vous n’avez aucun moyen de forcer l’internaute à télécharger et installer une police, pas même automatiquement.
Vous n’avez non plus aucune garantie sur les polices présentes sur l’ordinateur de l’internaute.
Vous n’avez donc aucune garantie sur la manière dont votre page sera rendue dans les navigateurs.
Pour être sûr de ce qui sera affiché,  il vaut mieux utiliser les quelques polices standards.

Attention aux navigateurs utilisés par le visiteur :

Les pages internet sont interprétées par la machine du visiteur et l’affichage sera  différent selon qu’il utilise internet explorer sur un PC ou Firefox sur un mac.
L’affichage peut même être différent entre les versions d’un même navigateur. Il faut donc tester le site sur les systèmes les plus courants.

Attention au gratuit !

Notamment pour les boutiques en ligne, il ne faut jamais oublier que ce que vous ne payez pas ne vous appartient pas !
Aucun contrat ne vous lie avec le prestataire fournisseur de services et vous n’avez aucun recours en cas de litige.
Dans tous les cas, il faut toujours avoir son propre nom de domaine.

Il faut se poser les bonnes questions dès le départ.

A quoi va me servir ce site ?
C’est peut être évident mais c’est une question qui est souvent mal posée comme si l’utilité d’un site internet était évidente et que tout étant magique sur le web, c’est évident que ça marche.
Un site internet doit être tourné vers une tâche bien définie et mesurable si possible.
Évidemment, on voudrait qu’il fasse tout : communiquer, valoriser son image, amener de nouveaux clients, montrer son savoir-faire, exposer ses produits et, si possible, les vendre en ligne.
Oui mais le trop est l’ennemi du bien et les moteurs de recherche ne s’y trompent pas.
Les internautes ne tapent que quelques mots et souvent très précis: le message de votre site doit donc être précis pour être efficace.

Les commentaires sont fermés.